q Open d'Australie - Matchs Tennis
Matchs Tennis

Il est parfois décrit comme un extra-terrestre de la discipline par les observateurs les plus avisés du tennis. Tout au long de sa carrière, Rafael Nadal n’a cessé de repousser les limites et les records de ce sport au point d’en être l’un des joueurs les plus titrés de l’histoire. En venant à bout du russe Daniil Medvedev en finale de l’Open d’Australie 2021, il devient même le premier joueur à dépasser la barre symbolique des vingt Grand Chelem glanés ! 

Issu d’une famille de sportifs (son oncle Miguel Angel était un joueur de football international espagnol alors que son autre oncle Toni, ancien joueur de tennis est son entraîneur jusqu’en 2017), c’est dès l’âge de quatre ans que Rafa commence à taper dans la petite balle jaune. Même s’il est également un bon joueur de football, Toni Nadal, alors impressionné par le talent précoce de son neveu, le convainc de se consacrer au tennis. Dès lors, sous l’égide de son oncle devenu son entraîneur, Rafael Nadal enchaîne les séances intensives de physique et change de main forte sur les conseils de Toni qui pense qu’en devant gaucher, le petit prodige améliorera son coup droit. Ces sacrifices essentiels dans l’histoire du jeune Nadal sont très rapidement récompensés puisqu’il remporte le prestigieux tournoi des petits As, soit l’équivalent d’un championnat du monde dès ses 13 ans. Deux ans plus tard, en 2002, il fait ses débuts chez les professionnels à l’occasion d’un tournoi organisé sur son île natale de Majorque. 

Grappillant rapidement les échelons en se frayant une place dans le top 100 mondial dès l’année suivante, il bat pour la première fois en 2004 à Miami le numéro un de l’époque Roger Federer. En 2005, il réalise une tournée préparatoire à Roland Garros parfaite en remportant trois tournois majeurs sur terre battue disputés préalablement aux Internationaux de France (Monte Carlo, Rome et Barcelone). Quelques semaines plus tard, il remporte à Porte d’Auteuil son premier tournoi du grand Chelem à seulement 19 ans. Le début d’une incroyable histoire entre Rafael Nadal et le tournoi parisien de Roland Garros. En effet, le court central Philippe Chatrier va véritablement devenir son jardin puisqu’il est lauréat du tournoi à treize reprises entre 2005 et 2020 ! Tout le monde s’accorde alors pour dire qu’il est le spécialiste incontournable de la terre battue et l’un des plus grands joueurs assimilé à cette surface de jeu. 

Néanmoins, ce serait une erreur de réduire la légende Majorquine à cette seule surface ocrée. Car Rafael Nadal a remporté de nombreux titres sur surface dure ou sur gazon en se défaisant de ses plus grands concurrents. Il remporte par exemple l’Open d’Australie à deux reprises tout comme le tournoi londonien de Wimbledon disputé sur gazon, une surface sur laquelle il n’apprécie évoluer. Il est également le détenteur de plusieurs US Open, le majeur Américain organisé en fin de saison qu’il décroche en venant à bout d’autres grands joueurs de sa discipline comme Novak Djokovic. Le natif de Manacor est par ailleurs resté numéro un mondial pendant de nombreux mois durant sa carrière.  

Rafael Nadal est un joueur réputé pour sa grande intelligence, son fair play à tout épreuve ainsi que sa capacité à ne jamais rien lâcher et à garder la tête froide en toutes circonstances. Il est également reconnaissable à sa routine particulière qu’il entretient et qui précède chacun de ses services, comme pour entrer dans une concentration ultime avant d’engager. Au fil des années qui passent, le champion espagnol a su adapter son jeu en fonction des adversaires qu’il rencontre, de la surface sur laquelle il joue mais également selon ses capacités physiques qui se retrouvent révisées par le temps. Lors de ses premières grandes années alors qu’il était un joueur de fond de court, disposé à multiplier les longs échanges en mettant beaucoup d’effets dans la balle pour déborder ses rivaux, il a modifié sa manière d’appréhender le jeu en élargissant sa palette technique. Il a tout d'abord opté pour l’offensive en se montrant de plus en plus agressif pour prendre le contrôle de l’échange et réduire la durée de celui-ci, ce qui par conséquent lui fait économiser de l’énergie. Il n’hésite plus à monter au filet pour conclure les points grâce à son touchée et à sa volée devenue plus précise qu’il y a quelques années. Enfin, le Majorquin a énormément travaillé sur son engagement afin d’arriver à mettre le plus d’effet possible dans sa balle pour “sortir” son adversaire du court, le tout une fois encore dans l’optique de remporter des points plus facilement en malmenant son adversaire dès la première relance. 

Par ses ajustements, son travail acharné et son talent naturel, Rafael Nadal est une légende de son sport. Avec plus de 90 titres en simple à son actif toutes surfaces confondues, il a l’un des palmarès les plus fournis de l’histoire du tennis.

© Place Sociale
About | Contact | Privacy Policy
linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram